Odyssée Symphonique - Direction Sabine Aubert

L’Orchestre Odyssée symphonique


Créé en 1989 par Sabine Aubert, son chef permanent, l’orchestre, devenu Odyssée Symphonique en 1996, est composé d’une cinquantaine de musiciens, de l’Essonne et de toute la région Ile-de-France. Il fonctionne en association gérée par les musiciens, Sabine Aubert et des bénévoles, avec le soutien du Conseil Départemental de l’Essonne ainsi que de la ville des Ulis (91).



L’Orchestre Odyssée symphonique
Outre les œuvres qui sont à son répertoire, il s’est produit en compagnie de figures prestigieuses de la musique, l’Orchestre National d’Ile-de-France dont il a assuré la première partie en 1994, Xavier Gagnepain, Marianne Piketty, Anne Queffélec, Alexandros Kapelis…

Dans sa volonté d’innover et d’élaborer de nouveaux projets, il a créé et parfois enregistré des œuvres de compositeurs de notre époque, Alexandre Beneteau (musique du film Bhaï Bhaï), Jérôme Blois, Bernard Esposito, Joseph Herveau, Arnaud Lambert, Gilles Migliori, Frédéric Morel, Pierre Maillard et Dimitri Tchesnokov. Dans un autre domaine, l’orchestre a participé au spectacle  Kagel-Poursuite créé par Hervé Tougeron et Catherine Verhelst, en jouant la musique de Mauricio Kagel sur le film Le Chien Andalou. Il a également collaboré avec d’autres artistes, des comédiens, des peintres, des danseurs, des artistes de cirque, une chanteuse de jazz.

L’expérience acquise, l’envie et le bonheur de jouer sous la baguette de son chef, lui ont permis d’aborder un répertoire varié et toujours renouvelé : de la musique baroque avec Vivaldi, Haendel et Bach, jusqu’à la musique contemporaine, en passant par la musique classique, romantique, moderne, la musique tsigane, les musiques de films, le jazz…

Il a collaboré avec de nombreux chœurs, chœurs de Limours, de Gometz, Versailles, Saint-Cloud, Montbéliard, Vaujoucours, Marcoussis, Vannes, les Chœurs de Paris, le Chœur du Campus d’Orsay, le Chœur de chambre Agapanthe et en juin 2016, Les Villains de Massy.

L’orchestre s’est produit dans une grande diversité de lieux : en 1999 sur une plate-forme au large de la Bretagne... et aussi dans des églises, centres culturels, théâtres, grandes écoles, en 2001, en plein air sur la scène du Château de Chamarande, en 2003, à la prison de Fleury-Mérogis, en 2006 et 2007, sous le chapiteau de l’Ecole du Cirque Valérie Fratellini à Limours (91), en janvier 2010 pour un concert-événement dans la grande salle de l’Unesco, en 2011 à Cambridge, Grande-Bretagne, dans un programme commun avec  le Cambridge Sinfonietta, collaboration renouvelée en juin 2016.
L’Orchestre Odyssée symphonique

Son ambition est d’apporter le plaisir de la musique symphonique à tous les publics – qu’ils soient parisiens, de banlieue, de zones dites sensibles, par le biais notamment de répétitions publiques, la variété de ses programmes, et la convivialité des concerts - tout en assurant une grande qualité d’interprétation et dans le strict respect des partitions.
Une tâche portée par l’enthousiasme de ses musiciens…

               Partager Partager